Les rouages du tatouage

Share Button

Il est la crotte fumante découverte sur sa fesse, et qui fissa dégrise
Il est le leitmotiv d’un vie, faute d’orthographe comprise
Il est le dauphin, si mignon sur le papier, tellement raté sur la cheville
Tatouage, ratage, carnage

Il est l’icône, il est l’idole, on s’y donne corps et budget
Il est le visage de l’être aimé, qui lui reste sur le bras lorsque l’amour s’en va,
Il est le portrait de l’animal qui a faussé compagnie, amateur de meute s’abstenir
Tatouage, ancrage, hommage

Il est le henné éphémère proposé sur les marchés, exhibé pendant l’été, caché une fois à la maison
Il est le rituel traditionnel, détourné pour son esthétisme, s’en fiche de la signification
Il est la marque de l’opprobre, devenu rébellion de salon, anticonformisme de bon ton
Tatouage, enfantillage, sauvage

Il est les points sur ses poings, gang et prison pour insertion
Il est la provocation sur le front, sur fonds de lutte antisociale
Il est le liseré au bas du dos, excitant la libido, incitation au corps à corps
Tatouage, accrochage, mirage

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire