Lettre à Cupidon

Share Button

Mon cher Ccupidonupidon,

Sans vouloir vous offenser, je voudrais vous offrir mes modestes services. Car, que l’amour soit aveugle, soit, voici une hérésie communément admise ; Mais que l’archer soit à ce point maladroit, voilà qui me laisse coi. Permettez donc ma missive intrusive afin de vous guider. Je sais bien que vous n’êtes pas un Génie, et qu’émettre un seul souhait peut me condamner au célibat. Ma nature devrait pourtant me pousser à ne pas me cabrer. Mais de là à me cantonner à des séductrices qui papillonnent, à des conquêtes qui caquettent, à des amantes religieuses… Je suis las. D’une ruade j’écarte ces toquades. Je rêves de chevauchées, cheveux aux vent des sentiments, de m’ébrouer, satisfait, l’œil brillant. Cupidon, je t’exhorte, je te conjure, invente-moi cette créature et je tirerai un trait sur tes flèches mal avisées !

     Le Sagittaire

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Lettre à Cupidon

  1. Robert dit :

    Beaucoup de vocabulaire qui amuse

Laisser un commentaire