Grandir sans crédit

Share Button
(Disponible en audiotexte dans la rubrique à écouter)

Ils voulaient lui enseigner la valeur des choses. A huit ans Tom souhaita un sachet de billes avec un gros calot jaune et bleu. Un gros calot, plus gros que celui de Jeremy ; Jaune et bleu comme les cheveux et le yeux d’Émilie. Il en tremblait rien que d’y penser. Tous les jours il passait devant le tabac-presse où le petit sac transparent le tentait en vitrine. A chaque fois il s’arrêtait, jusqu’à ce que sa mère le tire de ses rêveries. « Tu m’achètes le sachet de billes maman ? » Elle leva les yeux au ciel et continua sa route. Il la rattrapa, insista. « Grand Dieu, qu’as-tu fait pour mériter ces billes ? » Tom ne sut que répondre. Il ne savait pas non plus comment aborder Émilie sans ses agates azurées. (…)

Retrouve la suite, et d’autres histoires, sur amazon :

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire