Mon pays de Candy

Elle est terminée et pourtant présente, une « sur-veillance » qui ne contrôle pas, non, qui ne juge pas d’intransigeance, non, mais qui accompagne avec bienveillance. Elle est diaphanement proche quand s’immisce dans la grisaille un émerveillement. Ne surtout pas vouloir le capturer pour plus tard, au risque de ne pas l’apprécier… lire la suite

Attablés avec l’ennui

Les conversations s’alanguissent. Les quelques phrases lancées sont d’une telle banalité qu’on ne prend pas la peine de les terminer. Ils y répondent par un hochement de tête, un soupir, un « c’est sûr » « c’est comme ça ». Les verres sont vides mais personne ne propose d’autres tournées. L’un époussette une poussière… lire la suite